Avertir le modérateur

lundi, août 03, 2009

La légende de l’égalité de la femme et de l’homme

medium_h_et_f.jpgPensées féministes

A une soirée entre amis, on m’a assuré que la femme était l’égale de l’homme. Encore ignorante de ce fait, j’ai tout de suite voulu profiter des avantages d’une telle situation : j’ai cessé de faire le ménage, j’ai acheté un stock de pizzas congelés, j’ai fait pipi sur la lunette des WC et un peu partout à côté, j’ai laissé traîner mes culottes et mes chaussettes par terre, j’ai donné mon enfant à garder à ma mère pendant que je sortais avec des copines, en rentrant du boulot j’ai glissé mes pieds sous la table en demandant à mon mari ce qu’on mangeait, j’ai surfé sur Internet jusqu’à des une heure du matin, jouant au guerrier invincible sur des jeux interactifs ou masturbant mes yeux sur des sites porno dès que mon moitié avait le dos tourné…

Deux semaines plus tard, mon mari demandait le divorce, ma mère me traitait de mère indigne et mon fils refusait de me parler…

Allez comprendre…

Commentaires

c'est très drôle, j'espère qu'on pourra le lire bientôt...

Écrit par : violeta | mercredi, janvier 10, 2007

C'est très amusant à lire. Dans un premier temps on se dit "Quelle exagération !", mais dans la seconde qui suit on se dit "c'est tellement vrai" et ça devient moins drôle quand on y pense.

En tous cas c'est très bien écrit .... le manuscrit complet doit être intéressant à lire. Par curiosité, tes manuscrits comptent environ combien de pages ?

A bientôt

Écrit par : AloveA | mercredi, janvier 10, 2007

Merci pour tes commentaires et ton intérêt. Mes manuscrits, en général, comptent environ 160 pages (je ne le fais pas pourtant pas exprès). Mais ça m'est arrivé de dépasser les 350 pages (pas évident à faire publier en premier roman).

Écrit par : La Gitane | jeudi, janvier 11, 2007

Et bin ... c'est plus que bien. J'espère que tu pourras les faire publier sans trop de difficulté. En tous cas si un jour il y a la possibilité d'en lire un, tiens moi au courrant. Tu en as écrit beaucoup des manuscrits ? A bientôt

Écrit par : AloveA | jeudi, janvier 11, 2007

Les ciaonautes en seront certainement les premiers informés, avec bien sûr, les fidèles du blog.

Je ne vais cependant pas trahir combien j'ai écrit de manuscrits (supersition?), mais mon premier date de mes 16 ans (même s'il me fallut attendre 6 ans avant d'envisager une publication, ne pensant, à 20 ans, qu'à voyager et n'ayant aucune connaissance (ou dit-on piston dans ce cas?) dans le milieu).

Certains manuscrits ont été perdus en cours de route, d'autres ne sont plus actuels, certains sont trop personnels, etc. c'est pourquoi ceux qui m'intéressent vraiment sont ceux écrits ces deux dernières années.

J'ai eu un passage à vide au milieu de ma vingtaine, jusqu'à en fait que je me rende compte que j'approchais dangereusement de la trentaine et qu'il serait donc temps que je commence à m'investir plus sérieusement dans ce que j'aime vraiment faire, à savoir écrire (c'est toujours difficile car tant qu'on n'est pas publié, écrire prend beaucoup de temps et coûte beaucoup d'argent (ordinateur, encre, protection de l'oeuvre, envoi, etc.)).

Ces deux dernières années ont marqué un grand virement dans mon existence parce que, après un bon bout de temps sans taquiner la plume, j'avais peur de ne plus "savoir" écrire. Mais finalement je me rendis compte que mon français n'en avait qu'un petit peu pâti (quand on entretient plusieurs langues étrangères, c'est toujours difficile de conserver intacte sa propre langue, mais, afin d'en préserver l'essence, je lisais deux à trois livres par semaine en français).
C'est mon imaginaire, cependant, qui fut le plus ravi d'enfin pouvoir s'exprimer librement.

Je me sens donc depuis deux ans de nouveau à l'aise avec l'écriture et j'espère un jour être récompensée pour mon dévouement aux mots. Parce que laissez-moi vous dire que des gens qui essaient de nous décourager, on en croise un paquet sur la longue route de la reconnaissance, et qu'il faut bien plus que de la détermination pour parvenir à ses fins.

Pourquoi les gens sont-ils aussi méchants? C'est une question à laquelle je n'ai encore pas réussi à répondre.

Écrit par : la gitane | lundi, janvier 15, 2007

Je vous souhaite vraiment de trouver un éditeur. C'est tellement réconfortant d'exister (enfin), en dehors des quatres murs qui hébergent le clavier qui crépite.
Pour revenir au sujet de ce billet, j'avais eu une réflexion similaire (mais masculine !) sur mon blog. Je vous laisse le lien, c'est une archive de décembre. http://l-e-meute.20minutes-blogs.fr/archive/2006/12/04/qui-veut-gagner-des-mignons.html
Ayant la chance en ce moment de pouvoir écrire à plein temps, je suis donc "homme au foyer". Et cela me va très bien d'aller aussi faire les courses, le ménage, la lessive et les petits dîners du soir...pour que mon amoureuse, après sa journée harassante loin de notre nid de tendresse, puisse se remettre de sa journée...
La parité, c'est peut être cela aussi...;-)

Écrit par : mclane (e-meute) | mardi, janvier 16, 2007

Merci, mclane, pour ce petit mot d'encouragement, ce n'est pas souvent qu'on m'en offre.
J'ai de la chance à vrai dire d'avoir pour mari quelqu'un qui conforte les mêmes principes existenciels que moi et n'a donc aucun problème de tout lâcher afin de partir à la découverte du monde et me permettre, libérée spirituellement des responsabilités que la vie sociétaire impose, de me consacrer pleinement à l'écriture.
Mais il est vrai que j'espère sincèrement bientôt pouvoir être récompensée pour les nombreuses années que j'ai consacré aux mots et ainsi pouvoir écrire en sachant que des lecteurs attendent impatiemment ma prochaine histoire.
Je pense aussi que la parité, c'est accepter d'exécuter certaines tâches qu'on incombe injustement aux femmes. Personnellement je n'ai aucune disposition pour la vaisselle ou le ménage, je ne suis donc pas "née" pour faire ça...c'est donc un travail supplémentaire dont je me passerais bien.
Sans être féministe, je pense qu'il faut faire un effort des deux côtés.
Personnellement je ne trouve pas ridicule un homme qui fait la lessive ou la cuisine, je trouve ça même attendrissant et prouve son respect pour sa partenaire.
Mais bon, mon petit mot était une reflexion comique sur l'égalité de l'homme et de la femme qui n'est pas encore tout à fait au point.
Je pense cependant que de nos jours, tout du moins dans les pays civilisés, les hommes font beaucoup d'efforts à ce sujet. Je les en félicite parce que les choses s'étant précipité pour les femmes durant les 50 dernières années (droits, etc.), il n'est pas toujours évident pour la classe machiste de suivre.

Écrit par : la gitane | mercredi, janvier 17, 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu