Avertir le modérateur

dimanche, avril 15, 2007

La société qui n’aimait pas les intellectuels

Avec la prolifération des Paris Hilton, Loana & Co, on ne peut que se poser une question primordiale: qu’est devenue la société d’antan, celle qui louait les intellectuels et récompensait les têtes pensantes...de nos jours, soyons réalistes, on a plus de chance de faire fortune en posant dans Playboy qumedium_Picasso-Demoiselles2.jpg’en publiant un essai philosophique. C’est un peu triste pour les jeunes d’évoluer dans un monde où la connerie paie tellement plus. A moins que ce soit le physique. Les deux ajoutés, je vous laisse imaginer...

J’ai toujours pensé que les femmes qui se déshabillaient le faisaient essentiellement parce qu’elles n’avaient pas les dispositions intelectuelles pour gagner de l’argent autrement...jusqu’à ce que j’aille au Brésil, où poser nu est une banalité, quasiment même une formalité. Un jour, je discutais avec une avocate brésilienne, une très belle femme intelligente, qui n’avait elle non plus pas résisté à Playboy. Un peu surprise, je lui demandai pourquoi elle avait accepté d’ainsi exposé son intimité au monde entier. Alors elle m’a répondu: “avez-vous déjà vu les chèques qu’ils signent?”. Non, mais j’imagine qu’ils doivent être bougrement convainquants...

Il faut donc bien que je me rende à l’évidence qu’on vit dans une société où on est plus payer à montrer ses fesses qu’à prouver son intelligence...c’est peut-être une question d’esthétique, après tout une paire de fesses, c’est bien plus jolie qu’une cervelle...à moins que ce soit une question de proportion. Le jour où on trouvera un moyen de siliconer notre cerveau, peut-être alors que les gens s’intéresseront à ce qu’il y a dedans...

 

Commentaires

On nous disait qu'au delà des apparences, ils fallaient apprécier les personnes pour leur juste valeur, pour leur intelligence, pour leur gentillesse, pour leur personnalité, pour ce qu'ils sont vraiment.

Demain, (ou voir même aujourd'hui) on nous dira : "Tais toi, soit beau / belle et tu réussiras ". Jusqu'à ce que ça en devienne tellement bannale que ça n'en n'aura plus aucuns intérêts ....

Pour un simple bout de papier mentionnant quelques chiffres et un griboulli, certains oublieront de penser et préfereront un morceau de plastique.

C'est un peu caricaturale, mais les médias le montre si bien que l'on pourrait croire que cette caricature devient réalité.

Que faire ? Laissez un petit conseil dans un mini bout du web ?

"Soit belle si tu le désires, mais n'abandonne pas ta tête. "

Écrit par : AloveA | mercredi, janvier 10, 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu