Avertir le modérateur

mercredi, janvier 03, 2007

Comment se f***** de la gu**** du peuple en une leçon

Chroniques brésiliennes

18/12/2006

Il semblerait que j’aie parlé trop vite lors de mon dernier post au sujet de l’augmentation des salaires des parlementaires brésiliens de 91% (voir post du 17/12). Eberluée par la léthargie des brésiliens, j’avais pensé leur envoyer une poignée de français, rois des manifestations, afin de secouer toute cette aberration, cet abus de pouvoir parce que c’est bien ce dont il s’agit. Les députés sont censés représenter le peuple. Or en augmentant leur salaire d’une manière aussi indécente, ils ne représentent personne, à part naturellement leurs propres intérêts. Ils partent du principe qu’ils ont le pouvoir de faire ça, alors ils le font.

Les brésiliens sont donc descendus dans la rue pour exprimer leur indignation. Une petite poignée de brésiliens, les autres se contentant d’exprimer leur frustration en restant chez eux. Mais leur nombre ridicule n’a évidemment effrayé personne et les députés ont maintenu leur décision. Mais pour ne pas faire de jaloux, ils ont parlé de considérer l’augmentation du salaire minimum de 8 reais (3 euros), il passerait donc de 350 à 358 reais (150 à 153 euros)...si ça c’est pas se f***** de la gu**** du peuple!!!

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu